Au-delà de la bienveillance : Comment être un coach qui transforme 🚀

Dorian Martinez
La bienveillance est l’une des qualités les plus importantes d’un bon coach.

Mais être bienveillant, ça ne veut pas dire :

  • Être mou

  • Devenir copain avec tes sportifs.

  • Laisser tes sportifs faire ce qu’ils veulent.


Un entraîneur qui ferait croire à un joueur qu’il peut continuer à manger 4 fois par semaine au McDo et devenir champion olympique n’est pas bienveillant ❌


Un entraîneur qui tolère qu’un sportif arrive toujours avec 30 minutes de retard à l’entraînement n’est pas bienveillant ❌

Ce qui est bienveillant, c’est de rappeler au sportif ce qu’il veut atteindre et quel est le niveau d’exigence associé.

Ce qui est bienveillant, c’est d’honorer la confiance de tes sportifs et d’agir dans leur intérêt, même lorsque ça implique d’avoir des discussions difficiles.


J’entends trop souvent parler de “management exigeant” vs “management bienveillant”.

Mais pour moi, ces 2 termes peuvent cohabiter.

C’est même la marque de fabrique des grands entraîneurs.

Autres articles 😊

NEWSLETTER

Vous souhaitez ne rater aucune information ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières informations directement dans votre boite email.

eleveZ votre coaching en SEULEMENT 5 min par semaine !

Chaque Lundi, recevez un concentré de conseils pratiques, des meilleurs exemples de préparation mentale pour devenir un meilleur coach sportif.